Ajoutez Les personnalités africaines à vos favoris
Visiter Afrique-Annuaire.com


Personnalités Africaines

Christiaan Barnard
> Christiaan Barnard
Abebe Bikila
> Abebe Bikila
Habib Bourguiba
> Habib Bourguiba
Rose Dieng-Kuntz
> Rose Dieng-Kuntz
Philip Emeagwali
> Philip Emeagwali
Nadine Gordimer
> Nadine Gordimer
Nelson Mandela
> Nelson Mandela
> Desmond Mpilo Tutu
Wangari Muta Maathai
> Wangari Muta Maathai
Léopold-Sédar Senghor
> Léopold-Sédar Senghor




Desmond Mpilo Tutu Desmond Mpilo Tutu est né le 7 octobre 1931 à Klerksdon. Cet archevêque Sud-Africain noir lutta contre la politique de ségrégation raciale de l’époque. A la fin de ses études à Johannesburg, il souhaite devenir médecin. Mais les études sont alors très coûteuses et il change d’orientation pour devenir professeur. Il enseignera quelques années aux Noirs dont les cours sont de faible niveau. Face à cette inégalité, il décide encore de changer de profession.

En 1961, il devient pasteur de l’église anglicane et aumônier de l’Université réservée aux Noirs. Après avoir réussi à décrocher une maîtrise de théologie à Londres, il revient au pays pour exercer ce nouveau métier. Il est nommé doyen du diocèse à Johannesburg en 1975, une grande première, puisque c’est la première fois qu’un homme noir obtient cette fonction.

Le vœu le plus cher de Desmond Mpilo est que la paix revienne dans son pays. Sa vie fut un combat contre l’injustice. Le 16 octobre 1984, il reçut le Prix Nobel de la Paix et est nommé archevêque de l’église anglicane d’Afrique du Sud en 1986. Puis ultime consécration, Nelson Mandela, le nomme Président de la Commission de la vérité et de la conciliation en 1995. Avec cette nouvelle fonction, il devra exposer au grand jour toutes les atrocités commises pendant l’Apartheid. Desmond enquêtera pendant trois ans et fera passer de nombreuses auditions pour que la vérité éclate. Il rendra public un dossier sur ces faits considérés comme la base de réconciliation pour les Sud-Africains.

Desmond Mpilo n’a jamais cessé de prendre position sur un sujet aussi bien dans son pays qu’à l’international. En Afrique du Sud, il dénonça la politique de vente d’armes qui rapporta beaucoup d’argent aux hommes de pouvoir ; il critiqua la politique d’Israël, qui selon lui ne faisait qu’augmenter les violences avec la Palestine. En 1998, Jacques Chirac lui remit la plaque de Grand Officier de la Légion d’Honneur pour son dévouement aux Suds-Africains.




Copyright © Afrique-Annuaire.com. Tous droits réservés - Conditions d'utilisation
Rencontres musulmanes | Politique | Continent africain